Voyageurs dans le Temps   
Lupe Sarmiento    

 

01/04/22 - 27/11/22

pf_1649323153.jpg
« Voyageurs dans le temps est une exposition montrant des espaces humains actuels où l’on touche l’irréalité de la réalité, où l’être est dans son domaine des mystères et des révélations. » Lupe Sarmiento
L'exposition
Vingt œuvres de Lupe Sarmiento sont exposées au Centre d’Arts de Schorbach. La nouvelle scénographie de la salle d’exposition du Centre d’Arts permet au visiteur de voyager à travers les œuvres de Lupe Sarmiento. Ou comment le récit sert le propos de l’artiste.
 
Dans un rythme sobre et soutenu, les œuvres de l’artiste dévoilent une technique parfaitement maîtrisée, conjuguée avec une palette de couleurs originale et vive. Son exposition transporte le visiteur à travers plusieurs univers sensoriels, de la joie à l’amour, de la réflexion à la contemplation, de lumière à la pénombre.

Lupe Sarmiento est une artiste peintre-graveur péruvienne, née à Caraz, une petite ville des Andes. Elle a suivi des études de Beaux-Arts à l’université Catholique de Lima entre 1970 et 1974. Récipiendaire du Prix Pélican, elle s’installe à Paris en 1986. Elle s’inscrit alors à la Maison des Artistes et continue ses recherches d’une peinture qui mélange les racines américaines avec le champ spirituel. Pendant plusieurs années, cette recherche se manifeste par des formes abstraites. En 2009, l’artiste fait un grand saut et revient à la peinture figurative, domaine qu’elle avait initialement exploré au cours des années soixante-dix.
 
L'artiste
pf_1649323448.jpg
pf_1649322613.jpg
 

Regards
Valentine Clouët des Pesruches

26/08/21 - 22/06/22

regards 4.jpg
Autoportrait
Trente œuvres de Valentine des Pesruches sont exposées au Centre d’Arts de Schorbach. La scénographie de l’exposition, imaginée par l’artiste, conjugue son imagination, son trait et sa technique, dans un rythme sobre et soutenu, avec ce lieu particulier dédié aux arts contemporains.



 
"Pour son exposition au Centre d’Arts Grossen Garten à Schorbach en Lorraine, l’artiste a choisi des œuvres qui conjuguent les espaces discursifs à travers les ouvertures.
 
Valentine peint très souvent en s’approchant de sa fenêtre sans vis-à-vis au 5e étage de son immeuble situé dans le 14e arrondissement de Paris. Là-même où l’architecture d’ensemble apparaît tel un aménagement hétérogène, avec ces espaces tracés spontanément et sans hiérarchie. La perspective des façades n’est jamais pareille et les lignes comme les angles surgissent de façon inattendue. (…)
A la gouache, à l’acrylique, à l’aquarelle ou à l’aide d’une technique mixte, les œuvres s’essaient à rendre compte d’une somme des possibles en peinture et proposent chacune à leur façon une traversée du regard. (…)
 
Volubile, discursive et poétique, cette sélection d’œuvres est une fenêtre ouverte sur le monde. Elle dessine un paysage sensible avec ses morceaux de temporalités. (…)"
 
Extrait de Valentine Clouët des Pesruches, fenêtre ouverte sur le monde,
par Caroline Canault
regards 2.jpg
Regards.jpg